Machine de coulée en continue pour laiton

Machine de coulée en continue pour laiton

Modèle du produit: SYJ1014-I3

La machine de coulée continue verticale pour cuivre et une combinaison de deux fours et d'un fourneau de maintien. Son interface de fonctionnement dispose d'un cadran digital et le moteur à servocommande est équipé d'un afficheur à écran tactile. La table de rotation de la bobine est actionnée de manière mécanique.

Procédés technologiques
1. La plaque de cuivre est hissée jusqu'au four de fusion de la machine de coulée continue verticale pour cuivre à l'aide du dispositif de suspension en cuivre afin d'y être chauffée.
2. La plaque de cuivre est ensuite placée dans la fournaise afin d'y être fondue. La vitesse de chargement est déterminée selon la vitesse de montée. Dans ce cas le graphite est utilisé pour éliminer l'oxygène.
3. L'acier liquide entre dans la chambre de transfert de la machine de coulée continue verticale pour cuivre, toujours recouvert de graphite pour éliminer l'oxygène.
4. Ensuite, l'acier liquide est déversé dans le four de maintien puis dans le cristallisateur afin d'être transformé en tige de cuivre.
5. Les tiges en cuivre sont hissées à l'aide d'un moteur à courant alternatif à servocommande. Dans le même temps, les tiges de cuivre sont agrippées manuellement pour être placées ensuite sur le banc de séchage et le banc de répartition.
6. Les tiges en cuivre sont façonnées en formes de bobine dans la machine d'enroulement pour câbles.
7. La Machine de coulée continue verticale pour cuivre entre dans un autre cycle de production.

Caractéristiques techniques principales
1. Rendement annuel: 5,000 t
2. Quantité de tiges: 12
3. Diamètre d'une tige: 14mm
4. Vitesse ascendante: 0~1200mm/min
5. Durée annuelle de travail: 7920 heures
6. Dispositif de contrôle du niveau liquide: ±2mm
7. Dimensions d la bobine: φ700mm×φ1500mm×800mm
8.Rendement de fusion du cuivre: 650kg/h
9. Consommation électrique: <350kwh/ton

Autres spécifications
1. Matières premières

Le matériau utilisé est du cuivre électrolytique enrichi à 99.97%. Il est indispensable que sa surface ne présente aucun corps huileux ou électrolytique. La surface de l'extrémité doit être également parfaitement lisse. Si l'extrémité présente des aspérités, celles-ci doivent être éliminées. Etant donné que cette machine n'est pas équipée de dispositif mécanique, le cuivre électrolytique doit être réduit en petits morceaux pour le chargement manuel.

2. Charbon de bois
Il est indispensable d'utiliser du charbon de bois blanc de haute qualité. Sa teneur en eau doit être comprise entre 0.5~1%m et sa teneur en autres matériaux volatiles doit être inférieure à5%.
En outre, la granularité doit être comprise entre 30 et 70mm. Le charbon doit produire, à la rupture, un son clair. Le processus de coulée en continu nécessite pour chaque tonne de cuivre une quantité de 5 Kg de charbon de bois.

3. Graphite lamellaire
La graphite lamellaire naturelle de types 3299 ou 5099 est utilisé par la Machine de coulée continue verticale pour cuivre. Leur taux de granularité sont respectivement de 32 et 50 et chaque tonne de cuivre nécessite 0.5Kg de graphite lamellaire.

4. Alimentation électrique
Etant donné que la Machine de coulée continue verticale pour cuivre permet de produire du cuivre en bobine de manière continue, il est indispensable que l'alimentation électrique soit stable. Pour cette raison, il est indispensable de prévoir un générateur de secours. La capacité de ce générateur de secours doit être d'au moins 50% de celle du générateur du four.

Commentaires

Autres produits
  • Machine de coulée pour tige en aluminium La machine de coulée pour tige en aluminium est un équipement industriel combinant deux fours de fusion et deux fours de maintien. Elle est équipée d'un afficheur à interface digital et son moteur à servocommande est contrôlé par l'intermédiaire d'un écran tactile. Actionné par moteur à servocommande, cet équipement utilise une courroie sans soudure comme chaîne d'actionnement ...
  • Laminoir pour laiton Ce laminoir pour cuivre est immobilisé par le mécanisme pneumatique et actionné via une courroie plate. Le balancier pneumatique permet d'ajuster les forces de tension. L'opération de tréfilage est effectuée en conditions d'immersion intégrale. En outre, la machine principale, comme la machine de bobinage sont équipées d'un contrôleur de fréquence du régime moteur ...